fbpx

Petit voyage à Acapulco avec le célèbre service de Villeroy & Boch

Service Acapulco Villeroy et Boch

Un trésor dans un « bric à brac » du sud de la Gironde

J’adore chiner, farfouiller, découvrir, nettoyer et mettre en valeur des objets plus ou moins anciens, plus ou moins vintage. Souvent, on me demande dans les « bric à brac » et « vide-maison » si je recherche quelque chose en particulier, et bien non! C’est ce qui rend encore plus chouette la découverte. Ce service Villeroy & Boch, je l’ai (enfin l’homme) l’a trouvé dans une vieille cantine militaire sous une montagne de vaisselle empilée dans des cartons mouillés. C’est le premier trésor que j’ai ramené à la maison, avec le Spiromètre et le distributeur publicitaire à soda Seven que vous apercevez sur la majorité de nos photos. Il est devenu notre mascotte !

Ce service je l’ai d’abord mis dans ma sélection car il était très coloré et que j’ai un faible pour les services à thé et café. Et puis j’ai cherché sur internet son histoire et là j’ai sauté de joie. Villeroy & Boch, le nom ne m’était pas inconnu, mais je connaissais mal leur vaisselle, peut-être un peu inabordable dans mon inconscient. Depuis j’ai appris à repérer certains services et notamment la forme de celui qui a servi pour la collection Acapulco.

L’homme s’est un peu moqué de moi parce que lui avait reconnu le motif et la potentielle valeur de ce bout de service. Il faut dire que l’on ne joue pas avec les mêmes cartes. Sociologie et communication pour moi, Beaux-arts pour lui. Forcément il a un avantage que j’exploite.

Plus tard, lors d’une autre session brocante on a pu compléter ce service. Aujourd’hui, mon service Acapulco de Villeroy & Boch c’est :

  • 1 cafetière
  • 2 grandes soucoupes
  • 1 tasse
  • 1 gigantesque tasse à chocolat
  • 1 compotier

Si j’ai l’occasion je compléterai mais j’ai déjà bien l’impression d’avoir un trésor dans ma maison. Lorsque je regardais l’émission Un trésor dans ma maison sur M6 avec Emmanuel Layan (commissaire priseur en Gironde par ailleurs), je me faisais souvent la réflexion que, nous trentenaires, nous n’aurions pas le genre de trésor qu’ils découvrent chez les particuliers, c’était sans compter sur mon aventure brocante et vide greniers.

Villeroy & Boch, le service Acapulco, un visuel ultra vitaminé et résolument vintage au cœur de l’histoire de l’entreprise

Ce service on l’aime ou on le déteste, je ne suis pas sure qu’il y ait de juste milieu. Je suis même étonnée que Villeroy & Boch ne lui donne pas plus de place dans son histoire, car pour une fois, ouiii, une marque emblématique a vraiment pensé à retracer son histoire sur son site internet. Je vous laisse la découvrir. Je vous laisse aussi découvrir l’article de Marjolaine et son émotion quand elle a hérité du service Acapulco tant convoité. Je n’écrirai pas mieux sur ce sujet.

Que sait-on sur ce service et son fabricant ? Dans un premier temps, nous pouvons remercier la manufacture Villeroy & Boch pour les informations qu’elle a apposé sur chaque pièce :

  • Ancienne manufacture impériale et royale fondée en 1767
  • Made in Luxembourg
  • Porcelaine à feu / Feuerfest
  • « Acapulco »
  • D’après un dessin mexicain
  • et le logo Villeroy & Boch  Septfontaines

Acapulco par Villeroy & Boch estampille bleue

C’est beaucoup plus d’information que ce que je peux trouver de manière générale sur la vaisselle ancienne que je chine. Et encore quand les estampilles ne sont pas effacées par l’usure du temps.

C’est beaucoup plus d’information que ce que je peux trouver de manière générale sur la vaisselle ancienne que je chine. Et encore, quand les estampilles ne sont pas effacées par l’usure du temps ! Que nous apprennent ces quelques informations au dos du service Acapulco ?

De quand date le service Acapulco ? 

La mention de « SEPTFONTAINES » est importante car elle est mentionnée dans l’histoire de la marque pour l’année 1959, année du lancement de la production de Vitro-porcelaine à Sept Fontaines – Luxembourg. Avec cette production Villeroy & Boch souhaite offrir de la vaisselle robuste et résistante aux rayures pour un usage courant chez les particuliers mais aussi en restauration. Le service Acapulco présente aussi la mention Porcelaine à feu, autre gage de qualité. J’ai fait quelques recherches sur Google mais c’est grâce à l’Atelier Passé Recomposé  (atelier de conservation / restauration de céramiques sur Bordeaux 33) que j’ai appris le sens de ce terme. Porcelaine à feu signifie que la vaisselle peut passer au four. Au départ, je pensais plus à une technique de fabrication qu’à une indication d’utilisation. La porcelaine à feu est constitué de Kaolin réfractaire (ou « résistant à la chaleur » pour les non initiés comme moi). Cependant, attention au choc thermique, je pense que cette qualité est surtout intéressante pour supporter des boissons très chaudes comme le thé ou un maintien au chaud des boissons sur un poêle ou une gazinière.

Grâce à d’autres articles de collectionneurs et brocanteurs on apprend que ce motif dessiné par Christine Reuter date des années 60-70, les fameuses Seventies. Certains vont jusqu’à donner la date de 1967  qui correspond à l’arrivée de Christine Reuter chez Villeroy & Boch en tant qu Designer en chef (fin des années 60). La date de 1967 revient à plusieurs reprises. La production de ce service s’est poursuivie jusqu’en 1994 selon le blog C20Ceramics .

La couleur de l’estampille (timbre / tampon de manufacture apposé sous la vaisselle / Backstamp en Anglais) est une indication supplémentaire. Et c’est encore au  blog C20Ceramics que nus devons cette information (décidément cela va devenir ma Bible pour la vaisselle ancienne). La production a débuté dans les années 60 avec un tampon bleu puis le tampon est passé en marron dans les années 80. J’ai donc la chance d’avoir une partie d’un service ancien. Indication supplémentaire, s’il y a la mention Lave-vaisselle ou Micro-ondes sur votre porcelaine Acapulco c’est que votre service est certainement l’un des derniers à avoir été produit (ces mentions sont apparues respectivement en 1993 et 1994).

La forme du service Acapulco est elle aussi un vecteur de succès pour Villeroy & Boch

Le service en porcelaine de forme « Milano » créé par Ludwig Scherer a servi de support pour d’autres motifs de Villeroy & Boch (entre 1960 et 1990). Des brochures de l’époque retracent les différents supports utilisés pour présenter le motif Acapulco tout au long de son exploitation entre 1967 et 1994. Je souhaite bon courage aux vrais collectionneurs car la variété des produits est impressionnante : de la vaisselle, des ustensiles de cuisine, des nappes … J’en ai repéré quelques uns sur la toile, on en reparle plus bas. Les 2 extraits de brochure ci-dessus sont empruntées au compte Flickr de *Pueppilottchen*. Je vous laisse découvrir les autres exemplaires en sa possession.

Certains de ces motifs ont d’ailleurs étés imaginés par Christine Reuter :

  • ACAPULCO (Mexique), IZMIR (Turquie) et CADIZ (Espagne), décors inspirés de destinations ensoleillées
  • SCARLETT (motifs floraux verts)
  • VALENCIA

On retrouve aussi en brocante le service en porcelaine dans des couleurs unies. J’ai eu l’occasion d’en voir un rouge grenade / rouge bordeaux dans une brocante et atelier d’artiste à la Gacilly près de Rennes. Grâce à ce blog j’ai pu retrouver une photo de ce service, impossible avec le terme »Villeroy & Boch service à café rouge » mais remonte directement par Google images avec la recherche « Villeroy & Boch Granada » (la photo ci-dessous est présente sur le site www.lotsroad.com. 

Service granada villeroy & boch vintage

Le visuel Acapulco décliné dans toute la cuisine, ce que l’on trouve sur les brocantes en ligne

Des prospectus détaillent différents objets en porcelaine et autres ustensiles de cuisine aux couleurs d’Acapulco. J’ai décidé de clore cet article avec une sélection dénichée sur Instagram, au grès des comptes de chineurs et des brocantes en ligne.

Une publication partagée par @jademecaspani le