fbpx

La nouvelle vie d’un casier à clapets

Style industriel à petite dose

Ces derniers mois Maman a refait sa cuisine et ça a eu un impact sur toute la pièce à vivre. A chaque fois que je lui rends visite un meuble a changé de place ou de couleur / vernis. Pas de projection 3D à la maison, l’agencement des meubles IKEA a été testé en conditions réelles. Et du coup les meubles ont voyagé aux 4 coins de la pièce.

Pour contre-balancer le coté « standard » des blocs de meuble IKEA, Maman a chiné dans nos lieux favoris en Gironde des petits meubles et bibelots. On trouve dans la cuisine, au dessus de la hotte, une collection de bouteilles aux formes originales et pots d’apothicaires en verre fumé et opaline. On en reparlera.

Le casier métallique à clapet – un incontournable de la décoration industrielle

On trouve aussi dans cette cuisine une claustra imaginée par Maman en mode « Huggy les bons tuyaux » ou « Macgyver ». Elle rêvait d’une claustra en tube de cuivre mais c’était sans compter le prix en magasin de bricolage des fameux tubes. Maman s’est donc orientée vers des tubes en bois qu’elle a patiné pour leur donner un effet industriel. Le premier élément de décoration industriel était en place. La séparation de style industriel entre la cuisine et le bureau a été rapidement complétée par 2 petits meubles en bois brut et les appliques murales du salon ont été customisées avec des tubes de cuivre cerclés. Il parait que la lumière fait partie intégrante du style industriel. Cela tombe bien maman en a restauré et réalisé plusieurs. Un article est dédié à ces lampes de style industriel (métal, bois brut, détournement d’objets…).

Et puis il a fallut gérer les bétises de Sparrow. Ce Samoyède est une boule d’amour mais il détruit les chaussures de toute la famille. Toute la famille s’est donc lancée dans une quête au trésor pour trouver le meuble d’entrée parfait. Pas trop grand, ni trop petit (il y a quand même 3 paires de pieds dans cette maison au quotidien) et surtout dans un style industriel / loft.

Et au final c’est Maman elle-même qui l’a déniché dans le stock de notre Bric à Brac favori, non loin de la maison dans le langonnais (Sud-Gironde). Gris, rouillé et plein d’éclat de peinture. Composé de 3 clapets il était parfait (ou en tout cas il allait le devenir) et à un prix cohérent. Il n’est pas rare de trouver sur les brocantes ce style de meuble de bureau en métal, mais question prix c’est souvent une autre affaire. Ce petit meuble a demandé quelques heures de travail :

  • Nettoyage complet
  • Décapage / ponçage du meuble
  • Déclipsage, nettoyage et peinture des cadres d’étiquette
  • Patine pour réaliser un effet métal brossé / vieilli

Mais le résultat est top.

Si vous voulez obtenir le même résultat, cette méthode Maman l’a aussi utilisée sur ses lampes Jerrycan. Le corps du meuble a été patiné avec le « patiné noir graphite de Libéron et les cadres d’étiquettes ont été dorés avec la laque brillante Valénite de chez Dulux Valentine.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *